⭐️ Atelier “Au secours, mes messageries débordent !”

 

 

Le 26 septembre 2019 à 16h, chez Microsoft, dans le cadre des 11e Rencontres nationales de la communication numérique organisées par Cap’Com, l’Observatoire socialmedia des territoires proposait 5 séances de thérapie collective animées par 10 gentils membres de notre comité de pilotage. J’ai eu le plaisir de co-animer avec Caroline Grand, directrice de la communication de l’Université de La Rochelle, l’atelier “Au secours, mes messageries débordent”.

La gestion des messages sur les réseaux sociaux devient un réel enjeu pour les institutions. On constate sur l’ensemble du territoire français une explosion des messages privés sur Facebook et Twitter. Certains ont vu le nombre de messages augmenter de 200 à 400% sur un an. C’est la « rançon du succès » d’un service bien rendu. Comment gérer cette croissance parfois exponentielle des flux entrants / sortants ? Comment canaliser, gérer entre les entrées d’infos, de parole citoyenne, de demandes d’usagers via : RS / sites / mails / accueil physique / téléphone / courriers ? Comment offrir un meilleur service grâce à la GRC (gestion de la relation citoyenne) et la GRU (usager) ? Faut-il créer des process, services dédiés, ou des chatbots ? Une problématique très souvent rencontrée en 2019. 

Notre ambition : “hacker” le format classique des conférences et co-construire ensemble des solutions. Des mots d’ordre : l’anti-conférence, pas de relation « sachant / apprenant », pas de « bonne parole », mais des échanges d’égal à égal, des débats, des controverses, des mises en pratique, des partages de problématiques et de solutions. Objectifs : qu’en ressortant de ces ateliers, on ait échangé, réfléchi, découvert des outils , des usages ou des organisations, et surtout qu’on ait été ACTEURS de ce grand moment de brassage et de joyeux bazar !

 

Le-compte rendu de l’atelier sera prochainement mis en ligne sur les sites de Cap’Com et de l’Observatoire socialmedia des territoires.

 

 

#capcomnet 2019

A vous la parole !

déclarations qui seront retenues contre vous :